Skool Women

Skool Women

En 2015, e4u présentait un programme d’éducation et de formation dédiée aux femmes dans le cadre de la Mobile Learning Week de l’Unesco – une conférence mondiale sur l’éducation. L’intitulé de ce programme Women Think The World reprenait une phrase d’un article paru dans un magazine anglophone qui parlait de l’interdiction d’accès de la scolarisation en régime taliban pour les filles. La raison en est qu’à l’âge adulte, elles seront celles qui transmettront les savoirs dans le cercle familial voire social. Dans le même article était évoquée l’inexistante parité hommes/femmes dans nos sociétés occidentales. Le programme développé par e4u a ses fondements dans ces deux aspects de la condition féminine qui sont indissociables : l’accès aux savoirs et la parité dans ce qui constitue le fonctionnement d’une société dont l’éducation est le lieu de sa construction.

Women Think The World devait être une plateforme éducative dont le principe aurait consisté à mettre à disposition d’une population féminine ciblée des savoirs produits par des femmes en référence et équivalents à ceux qui sont inscrits dans les manuels scolaires officiels et permettent d’acquérir un corpus de connaissances donnant accès à des formations diplômantes. Ce programme devenu le générique de déclinaisons constitue la banque de données de base sur laquelle d’autres données spécifiques à une action ciblée peuvent être ajoutées.

En 2017, Women Think The World devient Skool Women et se décline une version en relation avec le sport – le football féminin. A partir de ce domaine d’activité sportive il est possible d’apprendre autrement ce que proposent les manuels scolaires officiels. Cette approche des acquisitions éducatives permet d’atteindre un public éloigné de tout réseau de scolarisation et de formation en lui donnant des repères issus de son environnement. Au niveau mondial, les obstacles à l’égalité des sexes en termes d’environnement scolaire sont par exemple les stéréotypes et le sexisme au sein des programmes et des manuels scolaires; une attitude et des pratiques éducatives impartiales liées au genre de la part des enseignants; la violence liée au genre en milieu scolaire, etc. Dans le monde entier, le football féminin est un vecteur de revendication éducative, sociale, culturelle et économique.

L’éducation donne aux femmes la capacité de vaincre la discrimination. Elles ont une conscience plus aiguë de leurs droits et elles jouissent de plus de confiance et de liberté pour prendre les décisions susceptibles d’affecter leur existence, d’améliorer leur santé et leurs conditions de vie et d’accroître leurs perspectives d’emploi favorisant la construction de leur autonomie.

La mise en ligne de Skool Women sera suivie d’actions éducatives qui se mettront en place dans des pays de la francophonie avec la formation des passeurs de savoirs – enseignants et encadrants éducatifs – pour l’utilisation de ces contenus et méthodologies dans le cadre d’une scolarité ou d’un complément scolaire. Les lieux du football se transformeront en sites permanents d’éducation et de formation comme centre d’un écosystème de développement.

Les objectifs

Accès aux formations

Retour aux études

Insertion sociale et professionnelle

skoolwomen2bis
Indoor workspace